La découverte d’une molécule capable de réguler la perte de mémoire représente un espoir dans la prise en charge de la maladie d’Alzheimer

Classé dans : Le Princeps : Journal de Pharm&Cie | 0

La maladie d’Alzheimer touche plus de 900 000 personnes en France et sa prévalence augmente très nettement après 65 ans. C’est une maladie neurodégénérative qui se traduit par une perte de mémoire et peut s’étendre à des troubles cognitifs généraux … Lire la suite­­