Retour des anciens : Cosmétologie

Classé dans : Retours d'expériences | 0

M2 Conception et Production des Produits de Santé, parcours Cosmétologie – Université de Montpellier

  • Ton nom ? Aurélie BLANC

PRÉSENTATION

  • Quel Master 2 as-tu choisi ? Pourquoi ?
M2 Conception et Production des Produits de Santé – parcours Cosmétologie J’ai choisi ce master car je voulais au delà de mon diplôme de pharmacien me spécialiser dans les produits cosmétiques.
  • Comment s’est déroulée la sélection (critères, exigences, étapes, entretiens, etc) ?
Critères : M1 validé dans les produits de santé (pharmacie et autres type ingénierie de la santé)
Exigences : une première expérience dans l’industrie cosmétique
Étape : sélection à partir du CV, relève de notes depuis la PACES, et lettre de motivation
Entretien réalisé avec l’enseignante référente de ce master : Dr Begu Sylvie
  • Quelles sont les étapes d’inscription et d’admission ?
Inscription à partir du portail de l’UM Montpellier et résultats de l’admission transmis sur ce même portail
  • Quel est le contenu de la formation délivrée au cours de ton master ?
Réglementation cosmétique (UE, USA, Chine), innovations cosmétique (nanoémulsions), TP de formulation (cosmétique solide, microémulsion, émulsion type eau dans huile), stratégie marketing des produits cosmétiques au niveau international et national, TP propres à la réalisation d’un dossier réglementaire pour un produit cosmétique (innocuité/toxicologies des tensioactifs : tests pour les yeux, analytique : dosage de filtres UV, microbiologie : challenge test) et d’autres UE en tronc commun avec les autres masters de cette formation : gestion de projet/comptabilité, notions générales en marketing, qualité) + interventions de différents acteurs du secteur cosmétique (Pierre Fabre, JRS, pur essentiel, les huilettes…)
  • À qui et pourquoi le recommanderais-tu ?
Je recommande ce master aux futurs pharmaciens intéressés pour intégrer l’industrie cosmétique. Ce master 2 est assez complet pour nous donner toutes les compétences nécessaires afin d’entrer dans l’industrie cosmétique (affaires réglementaires, toxicologie = pour nous les pharmaciens (ou médecins ou toxicologues agréés) car nous sommes autorisés grâce à notre diplôme à réaliser/signer l’évaluation de la sécurité qui est obligatoire pour mettre sur le marché un produit cosmétique, marketing, chef de projet r&d, formulation…)

STAGE/ALTERNANCE

  • As-tu fait une alternance ou un stage ?
Alternance
  • Dans quelle entreprise as-tu trouvé ton stage/alternance ?
Atelier Arthur Dupuy
  • Quelles missions t’ont été attribuées ?
J’ai été au cours de cette année d’alternance chargée de projet de développement de produits cosmétiques : création de deux gammes à haut pourcentage de naturalité (gamme de soin + gamme hygiène cheveux/corps), formules exclusivement à froid. Réalisation de tests de corneometrie/analyses sensorielles, calculs ISO 16128…. J’ai également travaillé sur des missions de communication et de marketing
  • As-tu pratiqué l’anglais régulièrement ?
Non
  • Quels conseils donnerais-tu à un étudiant(e) intéressé(e) par l’industrie pharmaceutique et/ou par ton parcours ?
Contacte moi si tu veux en savoir plus sur les différents métiers de l’industrie cosmétique et comprendre quelle plus value tu as avec ton diplôme de pharmacien pour intégrer ce secteur.

M2 – Cosmétologie Industrielle – IPIL x EM Lyon

  • Ton nom ? James ODEIMI

PRÉSENTATION

  • Quel Master 2 as-tu choisi ? Pourquoi ?
Master 2 – Cosmétologie Industrielle – IPIL x EM Lyon
  • Comment s’est déroulée la sélection (critères, exigences, étapes, entretiens, etc) ?
La sélection s’est déroulée en 3 étapes :
1) Candidature en ligne via e-candidat : CV + remplissage d’un dossier propre au master + relevés de notes des années précédentes (PACES –> DFASP1)
2) Pré-séléction des candidats sur dossier pour passer les oraux
3) Sélection des candidats retenus suite à des entretiens individuels (de 15-25 minutes) devant un Jury de 4 personnes. Durant l’entretien le candidat expose sont projet professionnel, ses motivations. Des questions plus ‘techniques’ peuvent de même être posées. Le dépôt des e-candidatures a eu lieu au cours du mois de Mars. Les entretiens individuels se sont déroulés en Avril (en distanciel pour mon année). Les décisions finales ainsi que les mails d’admission ont été envoyés en Mai.
  • Quelles sont les étapes d’inscription et d’admission ?
cf. réponse précédente.
  • Quel est le contenu de la formation délivrée au cours de ton master ?
Le master 2 Cosmétologie Industrielle propose une formation très riche et dense en termes de contenu. Au programme 6 UE réparties sur deux semestres (S3 et S4) :
-UE Technologie de la formulation cosmétique et contrôles ;
-UE Bases théoriques de biologie cutanée et de physicochimie de l’émulsification ;
-UE Matières premières cosmétiques et formes cosmétiques ;
-UE Anglais ;
-UE Management et Marketing cosmétique ;
-UE Mission en entreprise (stage ou apprentissage).
D’un côte, nous retrouvons des cours sur la réglementation cosmétique, la formulation, les BPF, les tests cliniques, la cosmétovigilance etc… Et d’un autre côte, des enseignements de management, de marketing, de développement personnel et de communication nous sont dispensés. Nous avons aussi la chance d’assister à des cours dispensés par des industriels et des intervenants externes (Seppic, Lubrozol, Gattefossé, Clarins…). Finalement, la gestion de projet est au centre de ce master. Nous sommes évalués sur des projets TP en groupe, un projet TP individuel, la conception d’une gamme cosmétique, une étude de cas et la réalisation d’un poster à la fois marketing et scientifique.
  • À qui et pourquoi le recommanderais-tu ?
Je recommanderais ce master aux étudiant(e)s passionné(e)s par la cosmétologie et prêt à se surpasser/se challenger tout au long des 13 mois de formation. A mes yeux, ce master est très enrichissant et formateur à tous les niveaux personnel et professionnel. Sans nous rendre forcément compte, il nous prépare et nous donne tous les outils pour se lancer dans le monde de l’industrie cosmétique. La gestion de projet de manière individuelle et en groupe constitue un atout principal de ce master. Nous abordons également des thématiques très variées (cosmétique conventionnelle, cosmétique BIO, cosmétique naturelle…) et travaillons en TP sur des produits diversifiés (Make-Up, skin care, body care, solaires, produits capillaires…).

STAGE/ALTERNANCE

  • As-tu fait une alternance ou un stage ?
Alternance
  • Dans quelle entreprise as-tu trouvé ton stage/alternance ?
L’Oréal – Site de Chevilly-La-Rue
  • Quelles missions t’ont été attribuées ?
Chargé de Valorisation Scientifique pour la marque L’Oréal Paris – Skin care.
Parmi mes missions :
– Construction d’un nouveau concept scientifique sur une des franchises anti-âge de la marque ;
– Choix des actifs adéquats en réponse au rationnel scientifique élaboré ;
– Animation des réunions de lancement produits et coordination des projets de développement avec les différents collaborateurs (Retroplanning, Budget, Tests) ;
– Planification et suivi des tests de sécurité et d’efficacité en relation avec les services d’appui (Recherche avancée, Matières premières, Évaluation produits, Réglementaire) ;
– Mise en conformité du portfolio de la marque suivant la nouvelle réglementation CSAR en Chine ;
– Rédaction des documents de synthèse suite à une veille technologique et scientifique (exploration de nouveaux territoires scientifiques et « état de l’art » sur les actifs).
  • As-tu pratiqué l’anglais régulièrement ?
Oui
  • Quels conseils donnerais-tu à un étudiant(e) intéressé(e) par l’industrie pharmaceutique et/ou par ton parcours ?
Je donnerai 3 conseils aux étudiants intéressés par ce type de parcours :
1) Soyez curieux, créatifs et rester up-to-date : la cosmétologie est un monde fascinant. Les tendances se recyclent. L’innovation est au cœur de ce domaine.
2) Développer son réseau professionnel : à travers linkedIn mais aussi en participant aux différents forums/congrès/séminaires/événements en lien avec la dermo-cosmétologie. C’est un monde assez petit ! 3) Soyez entrepreneurs et proactifs : aller à la recherche des informations et n’hésitez pas à rentrer en contact avec des personnes qui travaillent dans le domaine. Mot de fin: Le pharmacien possède sa place dans l’univers de la dermo-cosmétologie.