HealthTech : la e-santé pour un soin plus autonome et plus pratique

Classé dans : Le Princeps : Journal de Pharm&Cie | 0

C’est dans un contexte de recherche permanente d’une santé meilleure, mieux encadrée, plus préventive et personnalisée que la santé numérique trouve toute sa place en proposant des technologies rapides et mobiles pour nous accompagner au quotidien. A l’occasion de l’édition 2022 du Consumer Electronic Show, qui s’est déroulé le 5 janvier dernier à Las Vegas, de nombreuses entreprises leaders des technologies mais aussi de nouvelles start-up fleurissantes, notamment françaises, sont venues présenter leurs travaux.

 

Avec pour objectif de permettre à quiconque de mesurer sa santé à tout moment, des outils peuvent calculer des paramètres en tout genre : qualité du sommeil, fréquence cardiaque, niveau d’oxygène dans le sang. Ainsi, la nouvelle bague connectée de Movano permet de personnaliser des recommandations pour améliorer la santé des patients souffrant de maladies chroniques par exemple. L’entreprise Withings a quant à elle, conçu une balance connectée appelée BodyScan qui offre une vision 360° de sa santé, en réalisant une analyse renforcée. La balance serait capable de surveiller l’état cardiovasculaire ou de détecter la présence de biomarqueurs pour identifier précocement certaines pathologies. Ces technologies ont pour fil rouge d’entretenir une vision proactive sur notre état de santé et revendiquent ainsi de pouvoir offrir une meilleure santé à leurs consommateurs.

D’autres innovations présentées au CES ciblent plus spécifiquement certaines pathologies pour un accompagnement amélioré des malades. C’est le cas de la lampe Lili, une lampe nomade conçue pour aider les dyslexiques à la lecture. Deux chercheurs, A. Le Floch et G. Ropars ont établi que les non-dyslexiques lisent avec un œil directeur, contrairement aux personnes dyslexiques qui en auraient deux. C’est ainsi que la start-up française Lili for Life a mis au point une lampe émettrice de flashs lumineux imperceptibles qui créent un décalage de perception de l’image par les deux yeux. La lampe Lili est d’ailleurs déjà en vente sur le site de la start-up. Enfin, pour simplifier et sécuriser le quotidien des personnes âgées, Nodeus a développé un système de capteurs qui détectent à plusieurs endroits dans la maison du sénior des changements d’habitudes : un capteur d’humidité pour la toilette, un capteur d’ouverture du frigidaire ou de présence dans le lit et bien d’autres.

De nombreuses autres grandes innovations  de santé ont été déployées lors du salon de Las Vegas, entre le lit intelligent à technologie 3D de Sleep Number et le selfie révolutionnaire de Quantiq pour l’analyse de nos paramètres physiologiques, la liste est encore longue. Néanmoins avec le succès que rencontrent ces technologies, ces dernières apparaissent de plus en plus perfectionnées et parfois très coûteuses, se rendant par conséquent inaccessibles pour une majorité de la population. On peut aussi penser qu’elles sont à l’origine d’un isolement des malades en offrant un soin à domicile pour les utilisateurs. Malgré tout, les technologies innovantes de santé proposent une réelle solution de soin en accord avec le monde dans lequel nous progressons. En effet, la situation sanitaire actuelle de pandémie COVID-19 accompagnée par la rupture sociale et médicale que nous vivons n’est pas sans rappeler la nécessité d’outils numériques de santé pour maintenir un soin accessible à tous et partout.

 

Maud HERVE

 

Sources :