En France de plus en plus d’enfants, naissent sans bras…

Classé dans : Le Princeps : Journal de Pharm&Cie | 0

L’agénésie congénitale transverse isolée* des membres supérieurs atteint de plus en plus d’enfants à la naissance, se dirige-t-on vers un scandale du Thalidomide 2.0 ?

On dénombre ainsi plus d’une vingtaine de cas répartis dans 3 départements en France, au cours des 18 dernières années :
– 18 cas dans l’Ain entre 2000 et 2017,
– 3 cas en Loire-Atlantique entre 2007 et 2008,
– 4 cas en Bretagne entre 2011 et 2013

Leur recensement a été effectué par le REMERA, l’organisme de veille des malformations congénitales, créé suite au scandale du Thalidomide.

Devant ces agrégats spatiotemporels inexpliqués, de nombreuses hypothèses ont été émises : des pesticides ? des produits vétérinaires ? l’automédication ? un médicament dont on ne connait pas la tératogénicité ? mais aucune de ces hypothèses ne semble convenir…

Suite à une campagne calomniatrice organisée par Santé Publique France envers REMERA, la ministre de la santé Agnès Buzyn a désavoué Santé Publique France et elle a confié une nouvelle enquête qui, cette fois, sera menée par des chercheurs indépendants.

La suite au prochain épisode…

*sans lien avec une anomalie chromosomique

Pour aller plus loin : https://www.remera.fr/wp-content/uploads/2018/07/Rapport-clustering-spatio-temporel-V6-sans-annexe.pdf 

Accueil

Sources : Sciences et avenir, FranceTVinfo, LeFigaroSanté,
OuestFrance, BFMtv

Caroline Poignant