Pharmaciens, médecins… Et si on échangeait les rôles ?

Classé dans : Le Princeps : Journal de Pharm&Cie | 0

Le futur des professions de santé semble se baser sur l’interprofessionnalité. Avec la nouvelle place du pharmacien dans le parcours de santé qui se dessine au fil des ans, les pharmaciens d’officine et les médecins généralistes sont de plus en plus susceptibles d’avoir à collaborer.

Quelle meilleure solution pour favoriser la coopération que de se mettre à la place de l’autre ? C’est en tout cas ce que va proposer la faculté de Lille à ses étudiants dès la prochaine année universitaire.

Ainsi, les étudiants en 6ème année de pharmacie et les internes en médecine générale  échangeront leur terrain de stage pour un stage d’observation de 2 jours. Les futurs pharmaciens découvriront ainsi le cabinet d’un médecin généraliste quand les carabins découvriront le monde de l’officine. Ce dispositif de stage croisé devrait concerner 100 étudiants en pharmacie contre 400 internes en médecine générale. L’université de Lille justifie l’expérience dans son communiqué de presse publié le 16 janvier : « Cet échange permet de développer la culture du dialogue entre les professionnels de santé ».

Déjà expérimenté à Lyon sur la base du volontariat, le courrier de présentation du dispositif a été signé le 17 janvier par les deux facultés ainsi que les instances ordinales. À quand une extension chez nous ?

 

Source : Université de Lille

 

Par Maëva Briançon