Bayer : science for a better life ?

Classé dans : Le Blog | 0

« Bayer : science for a better life »

Ce n’est pas ce que vous dira Dewane Lee Johnson atteint d’un cancer en phase terminale. Étant jardinier, il utilisait régulièrement du Roundup, produit phare de Monsanto, appartenant au groupe Bayer. Ce produit si efficace contient néanmoins du glyphosate, substance herbicide classée comme “cancérigène probable” par l’OMS depuis 2015.

Par conséquent, Monsanto avait été condamné en août dernier à payer des dommages et intérêts s’élevant à 289 millions de dollars par un tribunal de San Francisco. En effet, ce dernier estimait que l’entreprise avait fauté en dissimulant la dangerosité du produit à ses consommateurs.

Or, Bayer ayant fait appel, un nouveau jugement à été émis lundi 22 octobre 2018 par le tribunal américain. Les dommages et intérêts ont été amoindris à 78 millions, la juge les trouvant exagérés. Toutefois, Monsanto demeure coupable. Bien que la partie du plaignant soit tout de même satisfaite de l’issue du jugement, Bayer a déclaré qu’il souhaitait refaire appel afin que Monsanto soit enfin innocenté.

En définitive, pour la toute première fois, l’entreprise Monsanto a été condamnée, bien qu’il y ait déjà eu un nombre extrêmement élevé de plaintes aux États-Unis mais aussi partout dans le monde. Par ailleurs, cette condamnation a également entraîné une chute en bourse des actions Bayer.

Sources : marketwatch, lefigaro

Par Caroline Poignant.